Qu’est-ce que ces chefs extraordinaires ont en commun: Gaggan Anand, René Redzepi, Joan Roca, Ferran Adrià, Massimo Bottura…?

bullinanos bullinians Ferran Adria Bullifoundation elbulli

La magie d’elBulli réside dans la force de l’équipe

Ils ont tous fait partie d’elBulli, ils sont bulliniens (bullinianos en espagnol). De nombreuses personnes, certaines très connues et d’autres moins, qui sont actuellement de grands professionnels de la gastronomie ont travaillé derrière ses fourneaux, dans ses salles et ses centres de création. elBullifoundation, Ferran Adrià, conscient de l’importance d’elBulli dans le panorama gastronomique actuel, a voulu créer un espace où rassembler l’histoire d’elBulli et de tous ceux qui sont passés par là à un moment donné de leur formation ou de leur début professionnel, et que l’on appelle les “bulliniens”, sans faire de distinction entre les noms les plus connus et les plus discrets. En fait, cet espace est en pleine création et toutes les personnes qui ne sont pas mentionnées sont invitées à envoyer un mail ou de s’inscrire pour être part de la famille bulliniane.

« Ils pensaient qu’ils étaient en train de changer le monde »

bullinianosLa passion est un des éléments essentiels qui définit elBulli. Passer par elBulli a changé la vie de nombreux professionnels. C’est le cas d’Andoni Luis Aduriz (Mugaritz) qui est arrivé à elBulli alors qu’il avait 20 ans et avec une formation tout à fait traditionnelle. D’autres héritiers directs d’elBulli comme Mateu Casañas, Oriol Castro et Eduard Xatruch (Disfrutar Barcelona et Compartir Cadaqués) ont fait évoluer leur style en apprenant avec Ferran Adrià.

Tout le monde s’accorde à dire que ce qui se respirait à elBulli, c’était l’innovation et le bouleversement. Ils remettaient constamment en question les schémas préétablis de la gastronomie. Selon Ferran Adrià, ceux qui se trouvaient dans le restaurant « pensaient qu’ils étaient en train de changer le monde »; et en fait, ils ont complètement modifié le monde gastronomique.

Le futur d’elBulli

Lorsqu’en 2011 elBulli a fermé ses portes pour se réinventer, Ferran Adrià savait clairement qu’il devait continuer à alimenter cette pulsion pour la connaissance qui avait vu le jour dans le restaurant. La création d’elBullifoundation en a été la conséquence immédiate.
Prochainement, durant l’année 2018, Ferran Adrià rouvrira à Roses, là où se trouvait l’ancien restaurant, un nouveau concept: elBulli 1846. Ce sera un centre de recherche, de création et d’innovation qui unira plusieurs disciplines qui auront la gastronomie comme axe central.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies