…pour avoir enseigné au monde l’art de la gastronomie. Le 3 mai dernier, Mey Hofmann, à la fois chef cuisinière et référence de la cuisine et de la pâtisserie, nous a quittés. Il s’agit d’une perte très douloureuse pour l’univers gastronomique, étant donné que Hofmann est une des personnes qui nous ont aidés à comprendre la gastronomie telle qu’elle est à l’heure actuelle: passion pour l’exquis, le bon goût (l’esthétique, aussi), la volonté de comprendre et le courage de le partager.

Mey Hofmann - Escuela Hofmann - La Seca - Restaurante Terraza BarcelonA

Sa passion pour la cuisine a toujours été latente, dès son enfance, alors qu’elle faisait ses études et, finalement, elle a totalement émergé en 1983 lorsqu’elle a décidé d’ouvrir les portes de sa propre école. Depuis lors, des milliers d’étudiants ainsi que des chefs illustres sont passés par les locaux de la maison Hofmann. En 2004, le restaurant Hofmann a reçu une étoile Michelin et, tout au long de son existence, plusieurs chefs lui ont remis de multiples récompenses internationales. Ces derniers attribuent à Mey Hofmann le mérite d’être un des précurseurs de la cuisine d’avant-garde et de positionner la femme dans le monde culinaire et de l’enseignement.

L’origine de tout : l’école et la pédagogie

Mey Hofmann a combiné ses études supérieures (les sciences économiques, l’architecture d’intérieur, la gemmologie et la conception de bijoux) avec des études gastronomiques suivies dans les meilleures écoles de cuisine d’Europe, dont le Cordon Bleu et Lenôtre. Cela lui a permis d’acquérir de profondes connaissances gastronomiques et l’a poussée à ouvrir l’école Hofmann qui, actuellement, continue de donner des cours dans le but de « créer et de recréer des plats qui conservent toute l’essence, la saveur et l’arôme des matières premières, et de récupérer des aliments, apparemment humbles, délaissés par les modes, pour leur redonner le rôle qu’ils n’auraient jamais dû perdre ».

Le parcours de Mey Hofmann nous démontre le potentiel de sa formation académique  et de sa vision des affaires. À partir de l’école, Mey Hofmann a ouvert le restaurant, la pâtisserie, l’espace la Seca (près d’un théâtre de Barcelone) la Taverne Hofmann, le Bistrot Hofmann et, finalement, le Racó Hofmann. Ces établissements ne sont pas l’héritage de Mey, mais bien la philosophie qu’il y a derrière. Pour tout cela, merci Mey.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies