rene redzepi MAD5Le MAD5 s’est tenu les 28 et 29 août 2016. Il s’agit de la 5e édition des symposiums organisés par MAD, l’organisation danoise sans but lucratif fondée par le chef danois René Redzepi (Noma) en 2011. Cette année, le cycle de conférences était consacré à réfléchir sur “la cuisine du futur” et à la question “Et que pouvons-nous faire aujourd’hui ?”.

Durant le MAD5, plus de 100 actes et conférences ont été organisés et, en outre, il a été décidé que cette édition serait une rencontre plus participative, où les participants pourraient également donner leur avis en réduisant la liste des invités en provenance de 43 pays de 1500 à 350. Une des conclusions qui en est ressortie, c’est que la cuisine du futur n’a rien à voir avec la nourriture, mais avec les personnes qui se cachent derrière. Parmi les orateurs, on a pu entendre Carlo Petrini, qui a parlé de l’importance de remplacer la consommation par la coproduction.  José Andrés a pour sa part affirmé qu’il fallait donner aux gens la même chose que ce que l’on souhaite recevoir soi-même. Lors du symposium, les assistants ont parlé d’injustice, de nouvelles idées et de l’actualité en mettant tout particulièrement l’accent sur la santé physique et mentale des chefs. Lors des éditions précédentes, des cuisiniers de la taille de Ferran Adrià, Massimo Bottura, Adoni Aduriz, Alex Atala, Alain Ducasse ou encore David Chang y avaient pris part.

« Mad » signifie “nourriture” en danois. Le MAD est une organisation sans but lucratif qui travaille afin de diffuser les connaissances à propos des aliments afin d’améliorer chaque repas. Et ce, non seulement dans le restaurant, mais bien pour chaque plat cuisiné et servi. Le groupe de Redzepi organise non seulement le MAD Symposium, mais aussi les MAD Mondays (tables rondes d’une journée qui ont lieu deux fois par an), le MAD SYD (un événement qui s’est tenu à Sidney) ainsi que le MAD Institute à l’Université de Yale, un cours annuel, dont la première édition aura lieu en 2016 et qui prétend discuter du rôle des chefs au sein de la société et travailler leur éducation du point de vue de la durabilité, de l’intégration, du respect et de la culture gastronomique.

Source de l’image: madfeed

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies